Une femme généreuse et humble qui a su s’imposer dans un monde masculin. Aujourd’hui, cette business woman est à la tête d’un des bureaux de presse les plus influents en France et à l’étranger.

Venot est une agence de relations presse et d’e-RP spécialisée dans le luxe, lifestyle et les grande consommation, depuis plus de 25 ans.

Ces deux domaines d’activité très différents et pourtant complémentaires nécessitent une méthode de travail rigoureuse, une grande efficacité dans les résultats. L’excellente connaissance de l’ensemble de la presse et du digital est la force du Bureau, qui compte à son actif de nombreux clients prestigieux français et inter- nationaux.

L’agence a gagné une expertise dans le secteur des relations presse tout en acquérant un réel savoir-faire dans le domaine des e-RP en construisant des stratégies d’influences ciblées pour chacun des clients. Elle intervient au niveau corporate des marques mais aussi sur différents secteurs d’activité tels que le tourisme, l’art de vivre, le luxe, la mode, la beauté et le bien être, la gastronomie, les médias et le design.

Pascale VENOT s’est prêtée au jeu des questions-réponses de la rédactions LA TOUR IMMO.


Comment avez-vous démarré ?

Après une licence de droit et une licence information et communication, j’ai enchaîné les stages avant d’intégrer le bureau de presse Carole Bracq, où je suis restée presque 10 ans, où j’ai créée le pôle Lifestyle.

Forte de cette expérience, je me suis lancée à mon compte et l’aventure a commencé.

Qui sont vos employés ?

Nous sommes 50 femmes (attachées de presse et influenceuses) et un homme qui est en charge de notre service informatique au bureau.

J’ai peu de candidats masculins et je sélectionne des profils de filles extrêmement consciencieuses, complètes et capables de faire plusieurs choses à la fois (rires). Mon équipe est constituée d’une pluralité de femmes passionnées, avec chacune son style tant physique que mental, elle viennent d’horizons différents. C’est ma force, j’aime profondément mon équipe.

Quelle femme admirez-vous ?

Ma mère, une femme divorcée qui nous a offert une éducation avec une ouverture d’esprit, le sens du travail et la valeur de l’argent.

Je viens d’une famille « catho-aristo »crate mais très folklo… (rires).

Depuis 25 ans, Comment êtes-vous arrivée à vous faire une place au milieu des hommes ?

Naturellement. On est là pour valoriser les personnalités, les entreprises et leurs talents et mettre les marques sous les feux des projecteurs.

Est-ce que vous choisissez vos clients ?

C’est tout d’abord un choix mutuel.

Mes clients sont toujours de belles rencontres. Aujourd’hui, le bureau de presse dépasse les frontières avec de belles marques internationales telles que les Relais & Chateaux que j’accompagne depuis 10 ans, le groupe d’hôtels Peninsula, Porsche, le groupe Hyatt, Mama Shelter, Barrière…

Je marche beaucoup au feeling, certains pays me donnent une vraie dose d’énergie comme Israel, Oman, ou le Japon. Je me nourris de tous ces nouveaux concepts innovants qui sont lancés.

Quel est le trait de caractère le plus marquant chez vous ?

Je suis très positive, toujours de bonne humeur, et vois les choses du bon coté. J’aime aider, comprendre et échanger, discuter avec les autres.

Les relations humaines sont importantes dans ma vie personnelle et professionnelle.

Pourquoi ne pas créer une école « Presse Venot » ?

J’aimerai bien et ça me ferait plaisir avec « mes piliers » qui sont avec moi depuis 10 ans. Faut-il encore que l’on trouve du temps (rires). Cela serait un très beau projet !

En tant que business woman, comment êtes-vous arrivée à gérer votre vie de famille ?

J’ai 3 merveilleuses filles qui ont grandi avec une mère qui a toujours travaillé et elles se sont adaptées à mon style de vie. J’étais souvent en déplacement professionnel, ce qui ne m’a pas empêché d’être une maman aimante et complice. Nous avons beaucoup voyagé ensemble, nous avons tissé un lien très fort.

Nous avons besoin de nous parler tous les jours. Elles sont depuis toujours ma priorité.

Vos craintes ?

J’ai peur de l’ennui et de ne pas avoir le temps de réaliser mes rêves. Je suis hyperactive et j’ai toujours plein de projets dans la tête que j’ai envie de lancer. Mes faiblesses ? Mes filles car je leur cède tout… (rires)

Votre rêve le plus fou ?

Voir mes enfants accéder à leurs projets de vie, que je sois toujours en back-up pour les seconder si elles le veulent.

Me concernant, j’aimerais continuer en me diversifiant, en rendant le change à toutes celles qui m’ont suivi depuis 10 ans. Elles sont exceptionnelles Virginie, Emilie, Mélanie, Nathalie, Élodie, Barbara et Sarah.

Un conseil pour ces femmes qui vous lisent et qui veulent réussirent ?

Soyez optimiste et amoureuse comme je le suis !